Que sont les critères ESG et pourquoi sont-ils importants ?

Les investisseur·euses étudient depuis longtemps les problématiques environnementales, sociales et de gouvernance lorsqu’elles et ils décident où investir leur argent. Les critères ESG sont de plus en plus importants pour les employé·es, les client·es et la culture d’entreprise.

CULTURE | TEMPS DE LECTURE : 6 MINUTES

La politique ESG (environnement, social et gouvernance) a fait son apparition dans la stratégie des entreprises florissantes dans les années 1960. Les investisseur·euses ont commencé à s’intéresser aux activités des entreprises avec lesquelles elles et ils interagissaient, et à s’éloigner de celles dont les activités étaient indésirables ou irresponsables.

Depuis les années 2010, les investisseur·euses utilisent leur influence à plus grande échelle, et ce comportement a été exacerbé par la pandémie. Elles et ils tiennent compte des données ESG dans des domaines tels que l’empreinte carbone, la diversité et l’inclusion, ainsi que le respect des règles de durabilité internationales pour décider de leurs investissements. Les entreprises résilientes qui sauront faire face aux bouleversements futurs et qui s’engagent à agir de façon responsable sont de plus en plus considérées comme de bons partis.

Mais cela ne concerne pas seulement les investisseur·euses. Les employé·es donnent désormais eux aussi la priorité aux critères ESG. Les bouleversements entraînés par la pandémie et l’essor du travail hybride les poussent désormais à donner un sens à leur travail, ce qui est étroitement lié aux problématiques ESG. Près de deux employé·es sur cinq ayant répondu au sondage de Robert Half ont déclaré qu’elles et ils chercheraient un autre poste si leur employeur·euse ne déployait pas assez d’efforts pour répondre aux problématiques ESG. De plus, les critères ESG sont particulièrement importants pour les jeunes, étant donné que 22 % des 18-34 ans accordent plus d’importance aux valeurs d’entreprise qu’au salaire.

Simplifier le travail grâce à Workplace

Que ce soit pour informer tous les collaborateurs du retour au bureau en présentiel ou mettre en place un modèle de travail hybride, Workplace vous facilite la tâche.

Que sont les critères ESG ?

Que sont les critères ESG ?

Les critères ESG s’articulent autour de trois éléments :

L’environnement

L’impact d’une organisation sur l’environnement inclut sa politique en matière de réduction des émissions carbone, généralement mesurée conformément à l’Accord de Paris des Nations unies. Les pays qui ont ratifié cet accord s’engagent à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Dans le cadre de ces engagements, les dirigeant·es d’entreprise ont la lourde responsabilité de réduire l’impact environnemental de leurs organisations.

D’autres enjeux environnementaux sont également pris en compte, notamment l’utilisation de l’énergie et de l’eau, le recyclage et la gestion des déchets, l’élimination du plastique, la réduction des effets des matières dangereuses dans l’industrie et la prise en compte des problématiques liées à la préservation et à la biodiversité.

La politique sociale

La façon dont une organisation gère ses relations avec ses employé·es, la société et l’ensemble de la communauté revêt de plus en plus d’importance pour les investisseur·euses et les client·es. Par ailleurs, les employé·es actuel·les et futur·es en font de plus en plus souvent une priorité absolue.

Cependant, le télétravail et le travail hybride ont modifié la nature des défis. Les entreprises doivent désormais gérer l’impact social de leurs opérations, y compris le bien-être de leurs employé·es et la diversité et l’inclusion, à la fois dans l’espace de travail physique et en dehors. Bien que le travail hybride présente de nombreux avantages sur le tableau ESG, par exemple, moins de pollution liée aux déplacements entre le domicile et le travail et moins d’obstacles à l’emploi, les dirigeant·es doivent également s’attendre à quelques inconvénients. Parmi eux, on peut citer la déconnexion des communautés locales et l’isolement des employé·es.

La gouvernance

Des pratiques justes en matière d’emploi permettent d’entretenir et de favoriser la bonne gouvernance des entreprises. Il est également essentiel de faire attention aux chaînes d’approvisionnement et de donner la priorité aux fournisseur·euses et entreprises partenaires qui ont de fortes valeurs éthiques.

Neuf raisons de privilégier les critères ESG sur votre lieu de travail

Neuf raisons de privilégier les critères ESG sur votre lieu de travail

Placer les critères ESG au premier plan dans le monde du travail de demain présente des avantages dans plusieurs domaines stratégiques :

1. Impliquer davantage les employé·es

Les entreprises avec des scores ESG plus élevés obtiennent de meilleurs niveaux de satisfaction parmi leurs employé·es. Une étude de Marsh & McLennan Advantage révèle que les entreprises dont le niveau de satisfaction des employé·es est très élevé obtiennent un score de performance ESG 14 % plus élevé. Ces entreprises recrutent généralement des employé·es issu·es d’horizons plus diversifiés et émettent moins d’émissions carbone. Elles font également preuve d’une intelligence émotionnelle plus développée et font plus d’efforts pour comprendre le ressenti de leurs employé·es.

2. Augmenter sa profitabilité

D’après la London School of Economics, les entreprises qui obtiennent un niveau de satisfaction élevé parmi leurs employé·es revendiquent un rendement 2 à 4 % supérieur à celui des entreprises avec des scores de satisfaction plus faibles. Lorsque le Stern Center for Sustainable Business a comparé 1 000 études, il a découvert une corrélation positive entre les critères ESG et les performances financières dans 58 % des cas.

3. Améliorer sa réputation

Avec le renforcement du profil médiatique des problématiques environnementales et sociales et l’expansion de l’activisme en ligne, les entreprises qui ne démontrent pas leurs compétences en matière d’ESG s’exposent à une publicité négative et à une atteinte à leur réputation. Pourtant, ces compétences sont bel et bien indispensables. Les entreprises accusées de greenwashing, dont les affirmations au sujet de leurs politiques ou pratiques en matière d’ESG sont fausses ou trompeuses, verront également leur image publique ternie.

4. Se conformer aux réglementations

Le poids de la législation donne aux critères ESG sur le lieu de travail un fondement juridique. Il s’agit notamment de réglementations sur l’égalité, les droits de l’homme et la lutte contre la corruption. Se concentrer de façon proactive sur le respect de ces critères peut conduire à des économies en matière d’intervention réglementaire, de politique de réaménagement, de surveillance et de procédures judiciaires coûteuses.

5. Attirer les client·es

Les client·es sont de plus en plus exigeant·es concernant les pratiques ESG des entreprises auprès desquelles elles et ils effectuent des achats. Par conséquent, les entreprises qui ne répondent pas à ces critères risquent d’avoir du mal à attirer une clientèle. Lors d’un sondage clientèle, 62 % des client·es ont déclaré qu’il est plus important que jamais de rémunérer le personnel de façon juste, de protéger l’environnement et de contribuer à la communauté avant d’effectuer un achat. 52 % des client·es ont déclaré être plus susceptibles d’effectuer un achat auprès de retailers dont les fournisseur·euses ou les chaînes d’approvisionnement sont éthiques.

6. Attirer les investisseur·euses

Un sondage international de McKinsey indique que 83 % des dirigeant·es d’entreprise et professionnel·les de l’investissement pensent que les programmes ESG apporteront une plus grande valeur aux actionnaires à l’avenir. Les investisseur·euses constatent de plus en plus que les entreprises avec une mauvaise stratégie ESG sont moins résilientes et représentent un plus grand risque financier.

7. Attirer les talents

D’après une étude du New York Times, une majorité des étudiants qui suivent un master en administration des affaires (MBA) seraient prêt·es à accepter un salaire moins élevé pour travailler dans une entreprise respectueuse de l’environnement. Robert Half a révélé que 53 % des personnes interrogées refuseraient de travailler pour une entreprise qu’elles trouveraient contraire à l’éthique. Jusqu’à 95 % des employé·es de bureau pensent qu’il est important, voire essentiel, que les entreprises avec lesquelles collabore leur employeur·euse soient également diversifiées, durables et transparentes.

D’ici 2029, la génération Z et les millennials représenteront 72 % de la main-d’œuvre mondiale. Ces employé·es de demain donnent davantage la priorité aux enjeux environnementaux et sociaux que leurs prédécesseurs et attendent des entreprises qui les emploient qu’elles limitent leur impact sur l’environnement, répondent aux problématiques sociales et démontrent leur engagement à agir de façon éthique.

Lorsqu’il s’agit d’attirer ces jeunes employé·es dynamiques, les entreprises les plus attractives pour les jeunes professionnel·les et étudiant·es sont celles qui obtiennent des scores ESG 25 % plus élevés que la moyenne.

8. Fidéliser les meilleur·es employé·es

Une politique ESG efficace vous permet non seulement d’augmenter les chances de votre organisation d’attirer les meilleurs talents, mais également de les conserver, en enrayant potentiellement la situation de la Grande démission. La satisfaction des employé·es est de plus en plus étroitement liée aux critères ESG, et les employé·es satisfait·es sont à leur tour associé·es à une plus grande productivité et occupent leurs postes pendant plus longtemps.

9. Donner un sens au travail

La pandémie a poussé les employé·es à rechercher des moyens de donner plus de sens à leur travail. Une stratégie ESG efficace peut vous permettre de recruter des employé·es avec des objectifs et des attentes plus élevés. Toutefois, ces employé·es continueront de rechercher un moyen de s’impliquer personnellement après des entreprises avec lesquelles elles et ils collaborent. Par ailleurs, les organisations devront probablement favoriser le bien-être de leurs employé·es et leur offrir des avantages qui vont bien au-delà des rémunérations et avantages sociaux.

Comment mettre en œuvre une meilleure stratégie ESG ?

Comment mettre en œuvre une meilleure stratégie ESG ?

Quelle que soit l’étape à laquelle une organisation se trouve dans son parcours ESG, elle peut prendre différentes mesures stratégiques pour mettre en œuvre ou améliorer sa stratégie.

  • Déterminez des objectifs clairs

  • Évaluez vos pratiques actuelles et incitez vos employé·es à examiner les éléments individuels et la façon dont ils pourraient être établis ou améliorés

  • N’oubliez pas d’inclure également des évaluations basées les critères ESG de vos partenaires tout au long de la chaîne d’approvisionnement

  • Créez un cadre propice à l’amélioration et à la surveillance

  • Examinez et consignez régulièrement les progrès en communiquant avec les employé·es et les parties prenantes à tous les niveaux

  • Communiquez clairement votre stratégie, en interne comme en externe

  • Protégez-vous du greenwashing en faisant votre possible pour que vos politiques et promesses soient réalistes et réalisables

  • Impliquez l’ensemble des employé·es dans les initiatives individuelles et collectives pour encourager l’esprit d’équipe

  • Mettez en place des programmes de mentorat et de formation sur la responsabilité sociale et environnementale

  • Demandez aux employé·es existant·es et aux nouvelles recrues de vous faire part de leurs suggestions. À mesure que des millennials et des personnes issues de la génération Z rejoignent l’équipe, elles et ils vous apporteront une nouvelle vague d’insights et d’idées.

Continuer la lecture

Restons connecté·es

Recevez les dernières actualités et informations de terrain.

En envoyant ce formulaire, vous acceptez de recevoir les communications électroniques de type marketing de Facebook, notamment les actualités, les évènements, les mises à jour et les e-mails promotionnels. Vous pouvez retirer votre consentement et vous désabonner de ces e-mails à tout moment. Vous reconnaissez également avoir lu et accepté les Conditions de confidentialité de Workplace.

Contenu connexe

Découvrez comment les responsables RH du monde entier développent la culture d’entreprise

Télécharger
Cet article a-t-il été utile?
Merci de vos commentaires

Contenu connexe

Découvrez comment les responsables RH du monde entier développent la culture d’entreprise

Télécharger

Publications récentes

Culture | Temps de lecture : 11 minutes

Culture d’entreprise : comment développer une culture de travail positive et stimuler la productivité

La culture du lieu de travail est d’autant plus importante face au développement du travail hybride et à distance. Découvrez ce qu’est la culture d’entreprise et comment l’améliorer.

Culture | Temps de lecture : 8 minutes

Que sont les valeurs organisationnelles et en quoi sont-elles importantes ?

Les valeurs organisationnelles peuvent guider les employés et donner une raison de croire à la clientèle. Découvrez comment développer et communiquer des valeurs organisationnelles.

Culture | Temps de lecture : 8 minutes

Les 4 types de culture organisationnelle : quel est le meilleur pour votre entreprise ?

L’identité de votre entreprise est une combinaison unique de cultures organisationnelles. Voici comment les identifier et tirer parti de leurs atouts.