Le modèle de travail hybride : découvrez une nouvelle manière de travailler

Souhaitez-vous que le personnel revienne au bureau ou peut-il continuer à télétravailler ? Et pourquoi pas un peu des deux ? Le travail hybride pourrait être la meilleure solution pour votre organisation.

L’AVENIR DU TRAVAIL | TEMPS DE LECTURE : 12 MINUTES

Le télétravail a toujours existé. Toutefois, il s’est considérablement développé au cours des deux dernières années. Alors qu’on songe au retour sur le lieu de travail et à l’avenir du travail, les leaders d’entreprise du monde entier envisagent désormais une nouvelle façon de travailler. Bienvenue dans le monde du travail hybride.

Alors que les entreprises rouvrent leurs lieux de travail physiques, beaucoup d’employeurs choisissent de continuer à proposer le télétravail. D’après un sondage mené par McKinsey, près de 90 % des organisations envisagent de cumuler le travail sur site et le télétravail sur le long terme.

La plupart des employés ont désormais un bureau chez eux et la pandémie a prouvé que le télétravail pouvait être efficace. Si les collaborateurs en télétravail ont maintenu leur productivité, ils ont tout de même perdu le contact humain et la connexion dont ils ont besoin pour s’épanouir. Le travail hybride permet de trouver un équilibre puisqu’il associe l’autonomie du télétravail et les bienfaits sociaux et culturels du contact humain.

À la découverte du bureau infini

Découvrez comment et pourquoi nous travaillerons mieux au sein du métavers.

Mais s’il est relativement facile de proposer un modèle hybride, le rendre avantageux pour votre entreprise exige beaucoup de réflexion et de planification, ainsi qu’un accompagnement supplémentaire pour les employés qui peuvent avoir du mal à s’y retrouver dans ce nouveau mode de travail décentralisé et multi-espaces.

Un récent rapport de Temporall indique que « … la menace d’une organisation déconnectée représente un véritable défi » dans un monde hybride. Il indique également que « l’écoute et une culture axée sur le soutien et la confiance joueront un rôle essentiel pendant ces périodes transitoires, tant pour le changement à la suite de la pandémie que sur le long terme, afin de garantir qu’une organisation évolue de façon positive et pour tous. » 1

Comment les organisations peuvent-elles trouver le juste équilibre et se positionner au mieux pour garantir leur réussite à la suite de la pandémie ?

Qu’est-ce que le modèle de travail hybride ?

Qu’est-ce que le modèle de travail hybride ?

Un modèle de travail hybride offre le meilleur des deux mondes : une part de travail sur site et une part de télétravail. Par exemple, un employé peut travailler depuis chez lui trois jours par semaine et se rendre sur son lieu de travail deux jours par semaine. Les leaders peuvent également définir des jours où les membres du personnel doivent participer à des réunions en personne. Ce type d’arrangement permet aux employés de conserver la flexibilité qu’ils appréciaient lorsqu’ils travaillaient à domicile, tout en conservant les contacts en personne avec leurs collègues, qui sont si importants pour la collaboration et le bien-être.

Le travail hybride est légèrement différent de celui d’une équipe hybride, où certains membres du groupe travaillent ensemble sur site pendant une partie ou la totalité du temps, tandis que d’autres sont entièrement en télétravail.

Examinons ensemble les différents types de modèle de travail hybride :

Télétravail

Tous ceux qui disposent des outils nécessaires pour faire du télétravail peuvent travailler depuis chez eux la plupart du temps. La plupart des organisations ont adopté le modèle du télétravail au début de la pandémie, lorsque les trajets en transports en commun et la fréquentation de personnes extérieures à son foyer étaient considérés comme des activités à risque. Et certaines d’entre elles, dont Shopify et Upwork, ont déclaré qu’elles s’en tiendront au modèle du télétravail même lorsque la pandémie commencera à reculer.

Présence occasionnelle au bureau

Les entreprises continuent de favoriser le télétravail et cherchent à tirer parti des réunions en personne et de l’esprit d’équipe des employés que le lieu de travail peut favoriser. Dans ce modèle, les employés se rendent au bureau un ou deux jours par semaine, ce qui leur permet de discuter avec leurs collègues et d’assister en personne aux réunions d’équipe importantes.

Travail sur site

Les organisations préfèrent que la plupart des collaborateurs travaillent sur site, même si elles proposent tout de même aux employés une politique de télétravail. Certains employés peuvent faire du télétravail lorsqu’ils le souhaitent, mais le télétravail n’est pas forcément encouragé.

Pourquoi avoir recours au travail hybride ?

Pourquoi avoir recours au travail hybride ?

Depuis un certain temps déjà, le travail hybride gagne en popularité grâce à un Internet plus rapide, aux outils de collaboration dans le Cloud et à la volonté de promouvoir un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée. Mais ce n’est qu’au cours de la pandémie que le travail hybride s’est vraiment imposé, car les entreprises du monde entier ont été pressées de rompre les liens du travail traditionnel.

Même si toutes les organisations ne peuvent pas adopter un modèle hybride, certains secteurs tels que la finance et la technologie privilégient cette façon de travailler. De grandes marques telles que Facebook, Microsoft, PwC et KPMG figurent parmi les entreprises qui ont désormais adopté le travail hybride.

Jon Holt, directeur général chez KPMG UK, indique : « Nous faisons confiance à nos collaborateurs. Notre nouvelle façon de travailler les responsabilise davantage et leur permet de planifier leur propre semaine de travail. La pandémie a prouvé que le lieu de travail importe peu. Ce qui importe est la façon de travailler. »

Le télétravail présente plusieurs avantages que les employés ne veulent pas perdre. À tel point qu’il est devenu de plus en plus important pour les organisations de proposer un modèle de travail hybride pour attirer et retenir les talents. En effet, 30 % des employés envisageraient de changer de travail si leur organisation mettait définitivement fin au télétravail après la pandémie.

Il reste à savoir comment le modèle de travail hybride va se développer sur le long terme. Les politiques, les pratiques et les technologies de collaboration évolueront à mesure que les organisations trouveront leurs marques. Il y a tout de même fort à parier que se rendre sur le lieu de travail uniquement par principe ne sera plus nécessaire.

alttext

Comment interagissez-vous avec vos équipes hybrides ?

Quels sont les avantages du travail hybride ?

Quels sont les avantages du travail hybride ?

Un modèle de travail hybride bien pensé peut être très efficace pour la collaboration, la productivité et la satisfaction des employés. Voici quelques raisons d’adopter un modèle de travail hybride :

  1. Santé publique

    Dans beaucoup de pays, les restrictions liées au COVID-19, y compris la distanciation sociale, sont toujours d’actualité. Le retour sur le lieu de travail est encore source d’anxiété. Le travail hybride permet d’assurer une présence sur le lieu de travail tout en veillant à la sécurité des collaborateurs.


    C’est particulièrement important pour les personnes dont les systèmes immunitaires sont fragiles et les personnes qui s’occupent d’elles. Le travail hybride permet également de réduire la propagation des maladies puisque les employés peuvent travailler de chez eux s’ils ne se sentent pas bien.

  2. Meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée

    Grâce au travail hybride, le personnel peut trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, avec moins de stress, moins de trajets et plus de temps pour des activités autres que le travail.


    Plus de 50 % des employés disent qu’ils aimeraient travailler à distance au moins une partie du temps,2 et beaucoup préfèrent un modèle de travail hybride parce que cela leur permet de choisir où ils se sentent le plus à l’aise pour travailler.

  3. Un vivier de talents plus riche

    Si votre organisation propose à la fois du télétravail et du travail sur site, vous serez en mesure d’élargir votre réseau de talents et d’attirer des personnes qui n’auraient autrement pas postulé pour un emploi chez vous.


    Cela signifie que vous n’aurez plus besoin de vous limiter à recruter des employés dans votre région. Une personne qui habite plus loin peut accepter un poste au sein de votre organisation si elle ne doit être physiquement présente au bureau qu’un jour par semaine ou seulement pour des réunions, par exemple.

  4. Une plus grande productivité

    Avant même que la pandémie n’éclate, des données suggéraient que le télétravail pouvait accroître la productivité en raison des distractions moins importantes à la maison. Les employeurs en retirent également des avantages. Après avoir adopté le télétravail pendant la pandémie, de nombreux leaders d’entreprise ont remarqué que leur organisation était au moins aussi productive qu’avant.

  5. La satisfaction des employés

    Les employés sont friands du travail hybride, car ils apprécient la flexibilité de pouvoir travailler en dehors de leur lieu de travail au moins une partie du temps. Certaines personnes préfèrent l’effervescence du bureau tandis que d’autres préfèrent le calme de leur domicile. Le travail hybride assure une expérience employé de qualité pour ces deux types de personnes. Ce modèle offre également des opportunités de travail collaboratif, qui peut booster le moral et renforcer le sentiment d’appartenance.

  6. Réduction des frais de bureaux

    Le télétravail réduit le besoin d’espaces de travail, ce qui permet aux organisations d’économiser beaucoup d’argent, tant au niveau de la taille des bureaux que du coût d’entretien du bâtiment. Les économies réalisées sur le chauffage et la climatisation, mais aussi sur les impressions et la papeterie, peuvent être considérables.

  7. Une opportunité de changer la culture

    S’il y a quelque chose de positif à retirer de ces deux dernières années, c’est que la pandémie a entraîné une évolution positive de l’état d’esprit vers une culture du télétravail. Elle a montré que les leaders d’entreprise pouvaient faire confiance à la plupart des collaborateurs pour travailler de leur propre initiative et, dans de nombreux cas, a permis d’instaurer des relations plus chaleureuses entre les responsables et leurs équipes.


    Un lieu de travail hybride peut également permettre d’établir une culture résiliente en se préparant à de nouveaux bouleversements à l’avenir. Comme beaucoup d’employés pratiquent déjà le télétravail, il sera plus facile de revenir vers un modèle en télétravail total si nécessaire.

alttext

À quoi ressemble une culture de travail hybride ?

Quels sont les inconvénients du travail hybride ?

Quels sont les inconvénients du travail hybride ?

Si le modèle hybride semble être équilibré, il présente tout de même des inconvénients. Voici quelques écueils du modèle de travail hybride :

  • Décalage des attentes concernant le travail hybride

    Généralement, les employeurs sont plus favorables que les employés au retour sur le lieu de travail. Ce décalage est mis en évidence dans le récent rapport de McKinsey[SC5]. Plus des trois quarts des cadres supérieurs interrogés indiquent s’attendre à ce que l’employé type « de base » soit de retour au bureau au moins trois jours par semaine.


    Mais près des trois quarts des employés déclarent qu’ils aimeraient travailler à domicile deux jours ou plus par semaine, et 52 % souhaitent bénéficier d’au moins trois jours de télétravail.

  • Difficultés à maintenir les relations humaines

    L’équipe hybride ressemble à une relation à distance. Elle nécessite de la confiance, des contacts réguliers et beaucoup de détermination pour fonctionner.


    Lorsque les collaborateurs travaillent ensemble en permanence, il est relativement facile de collaborer, de donner un avis, d’obtenir de l’aide, de participer à des réunions et de construire des bases solides au sein des équipes. Lorsque tous les collaborateurs sont en télétravail, ils se familiarisent avec la collaboration virtuelle et savent qu’il faut rester en contact par des suivis réguliers et des discussions virtuelles. Mais lorsque les équipes sont séparées, un décalage peut se créer entre les collaborateurs qui travaillent sur site et ceux qui sont en télétravail.

  • Manque d’interactions spontanées

    De nombreux collaborateurs apprécient les discussions spontanées sur le lieu de travail. Les employés en télétravail peuvent avoir le sentiment de passer à côté de la culture de bureau, de la communication spontanée et des activités d’équipe. Être présent sur le lieu de travail permet d’interagir plus facilement, d’avoir des échanges spontanés et de passer du temps ensemble après les heures de travail. La plupart des défis auxquels sont confrontées les équipes hybrides relèvent de la difficulté à avoir des interactions.


  • Interagir avec les équipes hybrides de différentes façons

    Maintenir l’engagement des collaborateurs en télétravail peut être difficile et prendre beaucoup de temps. C’est pourquoi certains leaders n’y accordent peut-être pas autant d’attention qu’ils le devraient. Auparavant, il était possible de faire le tour des bureaux, d’observer le langage corporel et de résoudre les difficultés lorsque cela était nécessaire. Il est désormais beaucoup plus difficile de déceler les émotions des collaborateurs sans les voir. Le risque est que la désillusion s’envenime si vous ne trouvez pas le moyen de recréer la culture du bureau à la maison.


  • Traitement déséquilibré entre les collaborateurs en télétravail et ceux sur site

    À tort ou à raison, on a parfois l’impression que les collaborateurs sur site bénéficient d’un traitement de faveur par rapport aux collaborateurs en télétravail. Les leaders peuvent considérer les employés qu’ils voient au bureau comme plus dévoués et leur accorder ainsi plus de soutien. Les collaborateurs en télétravail peuvent se sentir laissés pour compte concernant les opportunités de formation et de promotion parce qu’ils sont moins visibles que les collaborateurs qui travaillent au bureau.


  • Difficulté pour les nouvelles recrues d’apprendre du personnel plus expérimenté

    Il s’agit de l’un des défis majeurs du travail hybride. Les nouvelles recrues peuvent avoir beaucoup de mal à apprendre les ficelles du métier si elles ne passent que peu de temps avec leurs collègues au bureau. De plus, il est bien plus difficile de tisser des liens avec des collègues s’il n’y a aucune interaction en personne. Cela peut mener à un sentiment d’isolement et de frustration.


  • Incidence sur la culture

    Le sentiment d’appartenance au sein d’une organisation peut être plus fragile que lorsque les collaborateurs sont tout le temps présents. Les collaborateurs en télétravail peuvent avoir l’impression d’être moins connectés, d’être mis à l’écart et de ne pas pouvoir contribuer autant, ce qui leur donne finalement l’impression de ne pas être à leur place. Tous les membres de l’équipe doivent se sentir investis dans la réussite commune et celle de l’entreprise.


L’environnement de travail hybride

L’environnement de travail hybride

Lorsque vous gérez un environnement de travail hybride, il y a quelques éléments à prendre en compte que vous n’avez peut-être pas eu à considérer auparavant, notamment l’espace physique. Par exemple, si votre organisation regroupe 150 employés, vous n’avez pas besoin d’un bâtiment entier pour qu’ils puissent tous venir travailler au bureau en même temps.

Il se peut que certains employés ne travaillent au bureau que les mardi et mercredi, tandis que d’autres viennent travailler le week-end, donc vous pourriez utiliser un système de bureaux volants. Il est très important de bien comprendre à quel moment les collaborateurs viendront travailler au bureau afin de disposer de l’espace suffisant pour répondre aux besoins de chacun. Par exemple, les bureaux de Facebook dans certains pays sont ouverts à 10 % mais acceptent les demandes de présence au bureau par le biais d’un formulaire en ligne avec un délai d’approbation de 1 à 2 semaines.

De nombreuses organisations réinventent désormais complètement leur environnement de travail physique afin qu’il s’adapte au travail hybride. Les bureaux modernes se transforment en un espace flexible propice à la collaboration et à la cohésion d’équipe, plutôt qu’un lieu de travail formel à temps plein avec des rangées de bureaux.

Vous pourriez notamment prévoir davantage d’espaces sociaux pour que les employés puissent collaborer au maximum lorsqu’ils sont sur place. Une autre idée consiste à prévoir des espaces au sein desquels les employés peuvent recevoir des clients, ainsi que des salles de réunion entièrement équipées pour les réunions virtuelles et en personne. Certaines entreprises investissent également dans de nouvelles technologies sans contact pour remplacer des surfaces comme les boutons et les poignées, afin de répondre aux préoccupations sanitaires liées au COVID-19.

Comment mettre le travail hybride à profit

Comment mettre le travail hybride à profit

Il n’est pas suffisant d’indiquer aux collaborateurs qu’ils peuvent répartir leur temps de travail entre leur domicile et le bureau. Il est nécessaire de développer une solide stratégie de travail hybride. Voici quelques suggestions à prendre en compte pour vous aider à mettre le travail hybride en place.

Transparence dans les politiques relatives au travail hybride

Mettez en place des politiques qui indiquent clairement ce que vous attendez de votre personnel. Si certains membres du personnel sont autorisés à être en télétravail, mais pas d’autres, les collaborateurs doivent connaître les raisons de cette décision pour éviter les conflits et le ressentiment. Vous devez répondre aux questions suivantes :

  • Combien de jours par semaine les collaborateurs doivent-ils se rendre sur leur lieu de travail ?
  • Quel type de travail doit être réalisé en personne plutôt qu’à distance ?
  • Certains membres du personnel devraient-ils être au bureau en même temps afin de faciliter la collaboration et les réunions ?

Il est important d’obtenir des avis sur les nouvelles politiques et d’ajuster ces dernières à mesure que vous avancez jusqu’à trouver un modèle hybride qui fonctionne pour vous.

Planning du travail hybride

De la même manière que de nombreuses entreprises ont des rotations pour les différentes équipes, envisagez de faire de même pour vos collaborateurs hybrides. Cela peut éviter que les employés se retrouvent toujours sur place avec les mêmes collègues ou qu’ils soient seuls au bureau alors que tout le monde est en télétravail.

En plus d’indiquer où les employés travaillent, les rotations peuvent vous aider à savoir ce que les collaborateurs font, afin que tout le monde soit dans la boucle. Vous pouvez également utiliser des calendriers partagés, afin de savoir quand les collaborateurs prévoient d’être au bureau.

Attribution des tâches

Les responsables d’équipe peuvent optimiser les plannings en fonction du type de travail effectué au bureau et à domicile.

Les tâches asynchrones sont celles que vous pouvez accomplir sans l’intervention d’autres personnes, comme la saisie de données ou la préparation d’une présentation individuelle. Ces tâches peuvent être facilement effectuées à la maison, lorsque les collaborateurs peuvent prévoir de travailler plusieurs heures d’affilée sans être interrompus. Les tâches synchrones, quant à elles, sont plus adaptées à un environnement de bureau. Il s’agit des tâches qui nécessitent une collaboration, une réflexion, des discussions ou une démarche créative en groupe.

Confiance

La confiance est la base de tout environnement de travail hybride. Même après le succès du télétravail pendant la pandémie, certains responsables pensent encore que les collaborateurs en télétravail profitent de leur liberté et se laissent aller régulièrement. Les responsables doivent faire confiance aux collaborateurs en télétravail pour qu’ils effectuent leurs missions sans devoir faire de microgestion.

Une recherche de Gartner révèle que les employés qui se sentent en confiance sont 76 % plus impliqués que ceux qui ne se sentent pas en confiance. Apprendre à lâcher prise peut créer un environnement de travail beaucoup plus calme, en particulier pour les collaborateurs en télétravail qui ont souvent l’impression de devoir travailler plus longtemps pour prouver qu’ils travaillent bien. Ceci dit, il faut tout de même faire des points réguliers avec eux pour s’assurer que tout se passe bien.

Communication

La communication avec les collaborateurs en télétravail est différente de celle avec les collaborateurs au bureau et peut nécessiter plus de réflexion. Vous devrez peut-être faire des points plus fréquemment pour voir comment les collaborateurs s’accommodent du télétravail et s’ils ont besoin d’un accompagnement supplémentaire, qu’il s’agisse d’un meilleur équipement informatique, d’une meilleure chaise ou de conseils sur la pleine conscience.

Il peut être utile de réaliser régulièrement des sondages d’opinion et des sessions de « questions-réponses » qui vous permettent d’obtenir des avis instantanés sur l’engagement et le moral du personnel dans un environnement de travail hybride. Montrez à vos collaborateurs que vous souhaitez recevoir des avis honnêtes, qu’ils peuvent vous faire de leurs difficultés et que tout le monde peut s’exprimer.

Inclusion

Réfléchissez bien à l’inclusion et à un moyen pour les équipes de travailler ensemble de manière harmonieuse dans un environnement hybride. Il est essentiel de ne pas aggraver les inégalités existantes en mettant à l’écart les personnes qui travaillent principalement à distance, par exemple les soignants, les mères et les personnes en situation de handicap. Les collaborateurs en télétravail font souvent l’objet de préjugés inconscients. Veillez donc à ce qu’ils bénéficient des mêmes opportunités et se sentent aussi valorisés que ceux qui retournent travailler au bureau.

Les responsables doivent également accorder une attention particulière à l’accueil des nouvelles recrues afin qu’elles ne se sentent pas exclues et incapables de tisser des liens avec leurs collègues. Au départ, il peut être judicieux qu’elles passent la plupart de leur temps sur le lieu de travail, à côté de collègues qui peuvent les encadrer et répondre à toutes leurs questions, afin qu’elles se sentent intégrées dans votre nouveau lieu de travail hybride.

Découvrez l’avenir du travail

Inscrivez-vous pour découvrir les dernières nouveautés à propos de l’avenir du travail et du métavers.

En envoyant ce formulaire, vous acceptez de recevoir de la part de Facebook des communications électroniques de type marketing, notamment des actualités, des évènements, des mises à jour et des e-mails promotionnels. Vous pouvez retirer votre consentement et vous désabonner de ces e-mails à tout moment. Vous reconnaissez également avoir lu et accepté les Conditions de confidentialité de Workplace.

Contenu connexe

À la découverte du bureau infini

Cet article a-t-il été utile?
Merci de vos commentaires

Publications récentes

L’avenir du travail | Temps de lecture : 11 minutes

L’avenir du travail

À quoi ressemble le travail dans le métavers ? Le travail hybride va-t-il perdurer ? Même si on ne peut pas prédire l’avenir de façon certaine, vous pouvez tout de même préparer votre organisation pour l’avenir.

L’avenir du travail | Temps de lecture : 12 minutes

Travail hybride : découvrez une nouvelle manière de travailler

Souhaitez-vous que le personnel revienne au bureau ou peut-il continuer à télétravailler ? Et pourquoi pas un peu des deux ? Le travail hybride pourrait être la meilleure solution pour votre organisation.

L’avenir du travail | Temps de lecture : 6 minutes

Comment travaillerons-nous dans le métavers ?

De la collaboration en équipe à la culture d’entreprise, voici cinq façons dont le métavers et la réalité virtuelle pourraient transformer le monde du travail et des affaires de demain.